Actualités
 

Avocat agression Lyon

Accident de la vie

La procédure engagée suite à une agression est généralement pénible pour la victime, contrainte de se remémorer l’événement. Elle peut alors exprimer le souhait de se faire représenter par un avocat, qui exposera ses doléances et fera valoir ses droits.

Maître Mante Saroli et Maître Coulombeau sont à l’écoute des victimes d’agressions dans leur cabinet du 3ème arrondissement de Lyon. Elles vous conseillent et vous aident notamment à obtenir la réparation du préjudice subi, qu’il soit d’ordre corporel ou psychologique.

Une agression est un acte violent et injustifié, commis à l'égard d'une tierce personne. Le mot vient d'ailleurs du latin « adgredi », qui signifie « attaquer ».

On distingue trois types d'agressions :

  • L'agression verbale (insultes ou menaces) ;
  • L'agression physique : il s'agit d'une atteinte portée à l'intégrité physique d'un individu. Ce peut être des coups, des blessures, un vol à l'arraché, etc.
  • L'agression sexuelle : il s'agit d'un attouchement ou d'un acte sexuel, commis sans le consentement de la victime.

Que faire en cas d'agression ?

La victime d'une agression doit, au plus vite, se rendre dans un commissariat ou une gendarmerie pour porter plainte. Elle pourra ensuite se constituer partie civile et demander la réparation du préjudice subi.

La procédure pénale

Votre agresseur a été identifié ? Il sera poursuivi, soit devant le Tribunal de police en cas de violences légères ; soit, devant le Tribunal correctionnel en cas de délits(harcèlement moral, vol à l'arraché, etc.) ; soit, devant la Cour d’Assises en cas de crimes (viol, meurtre, assassinat, etc.).

Saisir la civi ou la sarvi

Si l'agresseur n'a pas été identifié, ou s'il se retrouve dans l'incapacité de payer les sommes allouées à la victime, la Commission d'Indemnisation des Victimes d'Infractions (CIVI) peut être saisie. La victime dispose alors, pour exercer son recours, de trois ans à partir du jour de l’infraction, ou d’une année à compter de la condamnation de l’agresseur, si celui-ci a été identifié.

Sachez que l'individu souhaitant saisir la CIVI doit impérativement avoir été victime d'une infraction ayant entraîné des blessures physiques ou psychiques, ainsi qu'une incapacité temporaire totale d'au moins un mois ou une invalidité permanente.

La victime d'une agression peut obtenir la réparation des préjudices corporels et matériels subis. Une expertise médico-légale déterminera les postes de préjudices à indemniser.

La victime de préjudices corporels légers se tournera vers le Service d'Aide au Recouvrement des Victimes d'Infraction (SARVI) si elle ne parvient pas à être dédommagée et ce, alors que l'agresseur a été identifié et condamné à verser des dommages et intérêts.

Auprès du SARVI, l'indemnisation est limitée à 30 % du dommage avec un maximum de 3000 €.

En tant qu’avocats, Maître Mante Saroli et Maître Coulombeau défendent le droit des victimes devant les juridictions pénales.

Elles écoutent et guident les victimes d’agression dans leur cabinet d’avocats du 3ème arrondissement de Lyon. Parallèlement, elles les aident à obtenir une indemnisation juste, eu égard au préjudice subi.

Vos avocats en droit des victimes formuleront, pour vous, les demandes d’indemnisation auprès de la Commission d’Indemnisation des Victimes d’Infractions (CIVI) ou du Service d’Aide au Recouvrement des Victimes d’Infraction (SARVI).

c