Actualités
 

Avocat autorité parentale Lyon

Le divorce ou la séparation provoque un bouleversement dans la vie des enfants. En tant qu'avocats en droit de la famille, Maître Mante Saroli et Maître Coulombeau peuvent être à vos côtés pour vous conseiller et vous aider à prendre les meilleures décisions concernant la résidence des enfants. Elles vous accueillent dans leur cabinet du 3ème arrondissement de Lyon.

C'est le Juge aux affaires familiales qui, en privilégiant toujours l'intérêt des enfants, va :

  • homologuer les accords des parents relatifs à la résidence de l'enfant ;
  • à défaut d'accords, fixer les dispositions qui les concernent.

Le Juge aux affaires familiales peut également inciter les parents à résoudre les conflits dans le cadre d'une médiation familiale, ou encore ordonner une enquête sociale.

Lorsque vos enfants sont capables de discernement, le juge peut procéder à leur audition dans toutes les procédures qui les concernent. L'enfant peut, pour cela, demander à être assisté par un avocat de l'enfant.

Vos avocats, Maître Mante Saroli et Maître Coulombeau, sont en mesure de défendre votre position ou de vous orienter au mieux pour que votre enfant soit entendu dans le secteur de Lyon où elles interviennent de façon privilégiée.

L'autorité parentale

L'autorité parentale désigne l'ensemble des droits et des devoirs des parents ayant pour finalité l'intérêt de l'enfant. Elle recouvre les décisions importantes concernant l'enfant que les parents auront à prendre en matière de santé, scolarité, éducation religieuse...

Les parents doivent en effet s'informer réciproquement sur l'organisation de la vie de l'enfant. Actuellement, l'autorité parentale est conjointe de droit. C'est pourquoi elle reste conjointe même en cas de divorce ou de séparation.

Ce n'est qu'exceptionnellement, pour des motifs graves et dans l'intérêt de l'enfant, qu'une autorité parentale exclusive sera confiée à l'un des parents.

La garde des enfants : résidence chez l'un des parents ou résidence alternée ?

Lorsque les parents divorcent ou se séparent, il faut déterminer le lieu de résidence des enfants (autrefois appelée « la garde »).

La résidence habituelle de l'enfant peut être chez le père ou chez la mère.

La résidence est déterminante pour la fixation de la pension alimentaire.

Vous pouvez demander conseil auprès du cabinet d'avocats MS&C de Lyon.

Le droit de visite

Lorsque la résidence principale de l'enfant est fixée chez l'un des parents, l'autre bénéficie d'un droit de visite fixé amiablement ou à défaut, selon un calendrier prévu par le juge.

Le droit de visite s'exerce traditionnellement un week-end sur deux et durant la moitié des vacances scolaires.

S'il existe un risque de voir l'enfant emmené hors de France, vous pouvez demander au juge de prononcer une interdiction de sortie du territoire.

Et le droit de visite des grands-parents ?

Lorsqu'il y a des difficultés relationnelles entre parents et grands-parents, ces derniers peuvent demander à bénéficier d'un droit de visite et d'hébergement sur leurs petits-enfants.

Seul l'intérêt de l'enfant peut faire obstacle à l'exercice de ce droit par les grands-parents.

Sachez que les dispositions concernant les enfants peuvent être modifiées à tout moment en cas d'éléments nouveaux, ou si l'intérêt des enfants le commande.

En tant qu'avocats en droit de la famille, Maître Mante Saroli et Maître Coulombeau sont à vos côtés pour vous conseiller au cours de cette étape délicate de la vie qu'est la séparation. Vous serez ainsi à même de prendre les meilleures décisions possibles quant à la résidence de vos enfants. Notre cabinet d'avocats vous accueille dans le 3ème arrondissement de Lyon.

c