Actualités
 

Vous avez été victime : d'un accident de la circulation avocat Lyon 69

Si un de vos proches est décédé en suite de l'accident

Vous subissez à cette occasion des préjudices qui doivent être réparés :

Les frais d'obsèques :

Ces frais seront remboursés sur présentation des factures correspondantes, et déduction faites des sommes versées par l'organisme de sécurité sociale.

Le Préjudice économique du conjoint (ou du concubin) et des enfants

Le décès du conjoint ou du concubin engendre très souvent une perte de revenus pour le conjoint survivant et les enfants du couple.

Il existe des méthodes de calcul appliquées par les juridictions et les compagnies d'assurance pour évaluer au plus juste cette perte de revenus et en permettre l'indemnisation.

Le préjudice moral (ou préjudice d'affection)

La douleur de la perte d'un être cher est incommensurable. Juridiquement, elle ne peut toutefois être réparée que par l'allocation d'une indemnité à titre de dommages et intérêts.

Nous évaluerons ensemble, en fonction des sommes habituellement allouées par les juridictions, l'indemnisation à réclamer à ce titre.

Les parents proches (conjoint, enfants, parents, frères et sours) sont indemnisés sans difficultés à ce titre.
Toute autre personne, même non parente, démontrant un lien d'affection particulier avec la victime, peut solliciter une indemnisation.

Le préjudice d'accompagnement

Parfois, la victime ne décèdera pas immédiatement de ses blessures, et ses proches l'accompagnerons alors dans sa douleur jusqu'au décès.
Une indemnité peut être sollicitée à ce titre.

Vos avocats de Lyon, Me MANTE SAROLI et Me COULOMBEAU examineront avec vous les différents postes de préjudices pour lesquels vous êtes susceptibles d'obtenir une indemnisation

c